Les tribulations d'un géographe, d'un Orient à l'autre

21 et 28 novembre 2010 Au Caire et à Port Saïd, cycle « L’eau en question », CFCC
13 novembre, 2010, 02:27
Classé dans : GEOPOLITIQUE

Projections de films suivies de débats animés par Marc Lavergne

http://www.cfcc-eg.org/spip.php?article2824



Darfour : une guerre villes-campagne
13 novembre, 2010, 01:30
Classé dans : Darfour

 Vient de paraître, octobre 2010, dans la Revue de Géographie de l’Est, en ligne : elfachervuegnraleverslouestaveclelacaucentre.jpgelgeneina4octobre2004.jpg

Marc Lavergne Darfour : une guerre villes-campagnes ? [Texte intégral]. Revue Géographique de l’Est, vol. 49 / 4 | 2009
www.rge.revues.org/2020 elgeneinaoctobre2004.jpg



Le référendum à Abyei
3 octobre, 2010, 18:34
Classé dans : Non classé

Entendu tout à l’heure sur la Voix des Arabes, en rentrant de Port-Saïd,la nouvelle de la réunion GOS/SPLM demain à Addis Abeba. Je voulais parler de Port-Saïd, mais tant pis, du coup je vais dire un mot de cette réunion, et de ce référendum qui préoccupe tant les chancelleries et la presse.

Il semble extrêmement douteux que tant le SPLM que le GOS s’en remettent à la sagesse populaire pour déterminer si Abyei rejoindra le Sud ou restera au Nord. Il est certes positif de voir les deux camps se réunir, en terrain neutre, pour tenter de résoudre cette question dans les derniers mois précédant le scrutin.

Mais la question d’Abyei demeure insoluble, même si les deux camps y mettent de la bonne volonté. La commission de délimitation créée après la signature du Protocole d’accord pour la zone n’avait d’ailleurs pas réussi à trouver une frontière qui satisfît les deux parties.

La division envisagée, ou le rattachement à un Etat plutôt qu’un autre, fera un perdant et un gagnant, alors que les deux groupes ont une tradition séculaire de gestion en commun du territoire, fondamentalement des pâturages, qu’ils partagent.

L’idéal aurait été d’établir un condominium, ou un statut ad hoc, comme les Britanniques l’avaient fait pour  Halaib entre le Soudan et l’Egypte (qui n’est pas un contesté, mais la distinction entre une frontière politique et une frontière administrative) de même pour le triangle de l’Ilemi entre le Kenya et le Soudan, à l’extrême sud.

Mais ce n’st pas des hommes que l’on va s’occuper à Addis, c’est du pétrole et de son partage. Le GOS a déjà fait d’Abyei une zone de tension, en poussant les chefs Messeriya à entrer en conflit avec les Ngok, et les deux camps ont marginalisé la population locale au nom de leurs intérêts supérieurs.

 Les Messeriya seraient donc majoritaires, d’après le décompte qui a permis d’enregistrer des Messeriya venus d’ailleurs, et le GOS est en position de force, même si les Ngok ont joué un rôle important au sein du SPLA. Ce dernier va donc sans doute chercher à obtenir des garanties de partage du pétrole, à travers un droit de regard sur la gestion du district, ou de protection des Dinka qui y résident, dans le cas où le scrutin confirmerait le rattachement d’Abyei au Nord. On sait déjà que dans les monts Nouba, gérés en commun par le GOS et le SPLA, l’accord de paix est mort-né, faute de soutien effectif de la communauté internationale. Si les représentants de la dite communauté n’en sont pas conscients, les Nouba le savent, eux, qui voient le GOS consolider son emprise, sous la férule de Mohamed Haroun, sous mandat d’arrêt international, secondé par Abdelaziz el Hélou, chef du SPLM pour les monts Nouba, et qui a dirigé la lutte après la mort de Youssif Kowa, en loyal lieutenant de John Garang.

Toues les conditions sont donc réunies pour un beau gâchis, et pour la reprise de conflits locaux dès le lendemain du référendum, sur un fond de corruption et d’impuissance du SPLM, qui a perdu tous ses repères et sa raison d’être avec cet accord de paix « global » qui répondait plus à une vision américaine de gestion des conflits qu’à la prise en compte des véritables enjeux locaux.



Cairo-Khartoum, back and forth
2 octobre, 2010, 22:29
Classé dans : Non classé

Avec les combattants du SLAShuttling along the Nile valley for over a quarter of a century gives me the dubious privilege of experience, if not wisdom.  This blog will give me the chance to share my views, resulting from personal observations – and sometimes involvement – in  the dramatic changes occurring in that part of the world.La corniche du Nil à Rosette



3 décembre 2007 ARTE Les enjeux politiques
22 octobre, 2007, 23:29
Classé dans : Darfour,INTERVIEWS TELE

Une interview par Alain Chabod

http://www.arte.tv/fr/histoire-societe/L-enfer-brule-toujours-au-Darfour/1773502.html


1...1011121314

coline3unblogfunblogfrr |
Plus qu'une xénophobie, c'e... |
AGIR ENSEMBLE POUR LA COTE ... |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | saidahamadi
| affaire robert boulin
| CHANGER L'ALGERIE